Avant de commencer, je dois remercier Nicky pour sa gentillesse et lui rendre justice quand au travail fourni…
Je lui laisse ce qui tient de sa prérogative, le droit et l’envie de compléter ce CR avec les « screenshoots », qu’il a pris
N’ayant pu personnellement par manque de pratique en avoir de pareils

Nicky, ce CR est un prolongement d’une sympathie qui t’es dédié.

Compte Rendu du 18 juin 2013 – La fureur dorée (nm)

La Fureur Dorée se cache derrière la fontaine.

La Fureur Dorée se cache derrière la fontaine.

 

Lorenthen

Lorenthen

Lieu Oublié Reignant En Nul Terre, Haïe, Empreinte Nourriciére
Makeb la généreuse se meurt…Nul grondement si ce n’est celui des machines forant plus profondément les entrailles
Makeb la généreuse se livre…Toute entière, sans rémission, sans permission à la volonté de l’archonte…
Mère, qu’as-tu fais de ton fils prodige?!
Dépossédé du tao, l’équilibre vacille et sa peau se craquelle, en tout endroit en tout sens, règne le silence….
Terre, qu’as tu promis qui ne serait être rendu…Nul empire, nul république en ton sein répudié…
La force se vide, passion ou raison, nul ne peut y faire ambition; tout est déjà ordre volonté soumission…

 

Niky

Niky

Nature Impassible Crée du Kao, Yang sans ying, signe d’un début et d’une fin; dont nous mesurons en tout l’abandon
Tu t’es donnée sans vergogne,sans compter à ces hommes sans lois, sans foi…
De ton sang rare ils ont extirpé l’isotope, outils de destruction, prémices d’un horizon sans conclusion
Qu’entendre en cette heure, nul passion, nul raison…Makeb se meurt; Makeb s’oublie pour ne renaitre qu’en un autre temps.
Farouche, dompté, domestiqué, exsangue et modelé; objets du désirs d’un hutt qu’on nomme archonte…
Inconscient de sa richesse, aveuglé par des ambitions démesuré, sourd de tous signes
Makeb se veut le bastion, d’un rêve sans empire et république, une terre millénaire à l’agonie

 

Dreklod

Dreklod

Archonte Loufoque Et Xénophobe Amère Noirceur D‘un Royaume Éphémère
Nul ne pénètre car nul ni vit, et pourtant l’empire dans son tourment, dans sa guerre, ne peut ignorer Makeb
Sur cette terre humanoïde, hostile en tout point, né du désir de servir un plus grand dessein, que celui d’une planète
mourante, un groupe se forme. Premier souffle ou dernière engeance, tous se concentre sur la richesse de ce lieu
L’offrande a l’empire serait un renouveau, un regain dans sa lutte pour le domination des mondes…
Les ordres sont clairs et les moyens illimités; nous devons nous rendre maître de l’isotope,
annonciatrice d’une technologie qui donnerait l’avantage aux nôtres, à l’empereur!

 

Deamonrl

Deamonrl

Danse Elitiste Archonte Mortel Oligarchie Nuisible Retentissante Lituanie d’une mort en devenir;vit tes derniers instants;
car les dés son jetés; nous iront danser sur ta tombe et sur celle de tes braves, qui sans but légitime nuisent à la marche
de l’empire…Nos gens sont là; non des mercenaires, ni des droîdes; mais des experts,venus tous en un sein, en un champs;
entériner le chant mortel qui sera tient…La cietrouille, ainsi se forme les prémices du groupe qui sera mettre fin à cette folie
L’histoire n’en retiendra que les noms soufflaient entre les lignes des pages; ils ne viennent pour la gloire, ni pour la fortune
Mais parce que en ce lieu impétueux; en cet instant majestueux, une volonté est né; celle de défaire la Fureur dorée,
Gardien ultime de son maître, qui depuis trop de cliquetis mécanique nargue le cœur de l’empire.

 

Meedory

Meedory

Tel Amère Robot Tendant à Éradiquer, Endiguer; Nuisible à tous et à chacun; il est la main de l’archonte, le doigt qui pointe et qui
démontre la force fait sienne d’une planète déshonoré; revêtit du plus belle appareil et d’une arme dévastatrice; cette fureur dorée
délivre mort et souffrance à quiconque ose braver de face l’existence…Le combat sera mortel à plus d’un titre, la bataille sera épique
Tous devront être splendeur et seigneur de leur temps…La victoire nous coutera cher, mais avec certitude sera nôtre…
Nous sommes venus en cette terre désolé pour vaincre, et peu importe nos morts, nos déchirures, nous rirons de nos actes manqués;
car aussi inexorable que le temps qui coule, nous sommes la force et le cri; la précision et la ténacité…
Bien entendu, notre tank se fît plus brave de combat en combat. Bien sur, nos tirs se firent plus puissants et meurtriers…

 

Thriewyn

Thriewyn

Tuerie Haineuse Rituel Impie Énigmatique Western Yéyé Navrant; les combats furent nombreux et les morts toutes aussi futiles,
avant que chacun y mesure sa place, son rôle et son implication….Oui, le début fut surprenant, tenant plus de l’éradication que du combat,
Puis un rythme se fit jour, une danse macabre sans pitié pris place.
Chaque geste tel un duel tournant à la perfection, s’imprégnerait d’une volonté instinctive; chacun fleurta avec élégance, dans un panache invraisemblable
La mise à l’épreuve tourna à notre faveur, nous étions plus que des machines enivrés, nous étions la poigne, la force qui jetterai bas cette fureur dorée.
Nous en étions si convaincu, nous en étions au firmament de notre art, les uns maniant le sabre avec férocité, les autres les blasters avec doigtés
Sans cesse délivré, de nos blessures par des soigneurs experts de leurs arts ancestraux, ravivés en ces instants cruciaux!

 

Viac

Viac

Vivants Insoumis à l’Archonte Cavernicole, nous étions la lumière et le feu; ceux qui éclairent et purifie…
Dire qu’un seul essai nous fallut, serait sous-estimer, rendre que plus pauvre notre glorieuse victoire…
La bête faite de métal de la terre mourante ne livrerait pas combat sans rage.
Elle ne nous laisserait jamais entrer en cette cour de l’archonte et j’étais bas tous les projets insensé de ce hutt, dépourvu de sens…
Nous devions mériter notre labeur, tel les moissonneurs en terre aride, refonder ce qui fut mal-façonner, ressourcer le vivant et délivrer le terrifiant..
Nous nous y attelions avec autant de courage que peuvent en avoir huit impériaux, en un champ de bataille furieux et titanesque.
Une fois, oui une fois, nous criâmes victoire trop tôt, mourant aux pied de la fureur dorée, en un injuste jeu de circonstances…

 

Vilaria

Vilaria

Voir Illuminer Les Armes, Rassasier Inéluctablement nos Âmes dans cet hymne au combat!
Caresser la victoire en de nombreuses tentatives, étancher nos soifs en un combat ultime et rire, sans limite en cet espace silencieux!
Nous touchions au but, chaque tentative fut plus fructueuse que la précédente. Nous allions en un dernier sursaut rendre cette fureur dorée muette à jamais
et nos cris, nos joies, tels des enfants enivrés, innocents de leurs actes calculés, firent écho jusqu’au fondement même de la forteresse de l’archonte
Nous étions rayonnants, nous étions la passion qui consume la fureur, des cietrouilles victorieuses en cette nuit mémorables et nous léguions à l’empire
le meilleur de nous, sûr que dans l’arme de nos acolytes se cachaient l’âme d’un frère; maître manifeste de la fureur dorée et d’une planète enfin libéré
L’Archonte nous avaient sous-estimé, sa parade serait plus sévère et l’appel aux armes en mode difficile n’en serait que plus méritoire.

Au suivant !

Au suivant !

 

Vilaria/Antios

 

 

Lire aussi :

Vilaria le 19 juin 2013